L’isolation par l’extérieur est un choix judicieux pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement et réduire vos factures de chauffage. Bien que cette solution offre des avantages non négligeables, elle peut également représenter un investissement initial coûteux. Dans cet article, nous vous expliquons les différentes méthodes d’isolation par l’extérieur, les différents facteurs qui influencent le prix et le coût de l’isolation extérieure.

Quelles sont les différentes méthodes d’isolation des murs extérieurs ?

Lors des travaux d’isolation par l’extérieur, les experts RGE isolent les murs de votre habitation. Avant de vous lancer dans l’isolation extérieure de votre maison, il convient de vous informer sur les différentes façons d’isoler efficacement l’extérieur de votre maison. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’isolation par l’extérieur, consultez le site web  https://www.rnd-dz.com/.

A voir aussi : Pourquoi confier la création de votre site web à un expert ?

Isolation sous plâtre

Il s’agit de la méthode la plus courante pour isoler l’extérieur d’une maison. Dans cette méthode, des panneaux isolants rigides sont posés et fixés aux murs extérieurs à l’aide d’un treillis d’armature. Les panneaux sont ensuite recouverts d’un enduit armé, puis d’une couche finale. Cette méthode est souvent utilisée lors de la rénovation d’une façade ou de l’amélioration d’une maison neuve dont l’isolation intérieure est médiocre. Le principal avantage de l’isolation en plâtre est qu’elle permet d’appliquer à l’extérieur le style architectural que l’on souhaite.

L’isolation par bardage

L’isolation par bardage utilisée dans les ossatures bois consiste à envelopper la maison d’un isolant. Ce bardage est ensuite recouvert de différents types de matériaux (PVC, bois, métal, brique, etc.) et peut être posé horizontalement, verticalement ou en diagonale. Cette solution vous permet d’isoler et de rénover l’extérieur de votre maison en même temps, d’optimiser le confort thermique de votre habitation et de protéger efficacement vos murs.

A voir aussi : Critères de choix d’une caméra thermique

 

Quels sont les principaux facteurs qui influencent le prix de l’isolation extérieure ?

Un certain nombre de facteurs peuvent influencer de manière significative le budget ou le prix de l’isolation extérieure. Le coût total de l’isolation extérieure dépend d’un certain nombre de facteurs :

Types et épaisseur de l’isolation

Il existe de nombreux matériaux d’isolation différents, tels que la laine minérale, le polystyrène expansé ou extrudé et les panneaux de polyuréthane. Le choix et l’épaisseur de l’isolant ont une incidence directe sur le prix de l’isolation. Plus l’isolant est de qualité et épais, plus il coûtera cher.

Coûts d’installation et de main-d’œuvre

Les tarifs pratiqués par les professionnels pour la pose d’une isolation extérieure dépendent de leur expérience, de leur situation géographique et de la complexité du travail. Il est conseillé de demander plusieurs devis afin de pouvoir comparer les offres et d’avoir une longueur d’avance sur la concurrence.

Surface à isoler et revêtement de la façade

La surface totale du mur extérieur à isoler doit également être prise en compte : plus la surface est grande, plus les coûts d’installation et de matériel sont élevés.

Les prix peuvent varier considérablement en fonction du matériau de revêtement choisi (plâtre, bois, PVC ou métal). De plus, certains revêtements nécessitent un entretien régulier, ce qui peut entraîner des coûts supplémentaires à long terme.

Quel est le coût estimé de l’isolation extérieure ?

Il est difficile de donner un prix exact pour l’isolation extérieure, car nous ne connaissons pas les détails de chaque projet. Mais nous pouvons vous donner quelques estimations basées sur les différents facteurs mentionnés ci-dessus :

▪ Pour une isolation avec un enduit mince sur l’isolant, le coût moyen est compris entre 90 et 150 euros par mètre carré.

▪ Si vous choisissez un bardage ventilé (bois, PVC ou métal), le coût se situe entre 160 et 250 euros par mètre carré.

▪ Si vous optez pour des panneaux isolants sous vide (VIP) ou un système d’isolation thermique répartie (DTIS), le prix peut atteindre 300 euros par mètre carré.